La 5G, désormais une réalité porteuse d’opportunités

04 octobre 2022

Le volume de données mobiles consommé croît considérablement d’année en année, au Luxembourg comme à travers le monde. D’ici 2025, on estime à 175 zettabytes la quantité de données générées à travers le monde (contre 33 en 2018). C’est un volume d’information absolument colossal, correspondant à 175 milliards de clés USB d’un gigabyte. Beaucoup de ces données sont désormais échangées via le réseau mobile, des terminaux connectés que sont nos smartphones, ou encore des capteurs vers des centres de données ou des plateformes cloud.

La 5G, une évolution, voire une révolution

La 5G vient répondre au défi que représente l’accroissement de la production et de la consommation de données au travers de terminaux mobiles. Pour l’utilisateur d’un smartphone, le passage de la 4G à la 5G ne va pas constituer une évolution mais bien une révolution, lui offrant un temps de chargement et de téléchargement plus rapide et potentiellement une meilleure résolution d’image. La révolution 5G, par contre, s’exprime davantage à travers de nouveaux cas d’usage dans divers domaines d’activité, comme la ville connectée, l’industrie, la finance, la santé.

La nouvelle génération de réseau, en raison de ses principales caractéristiques, permet d’envisager de nouvelles applications. Quelques acteurs, au Luxembourg, explorent déjà aujourd’hui les possibilités offertes par le 5G. De nombreuses nouvelles applications pourraient voir le jour à l’avenir, au fur et à mesure que la couverture territoriale du réseau se complète. Aujourd’hui, le réseau 5G de POST couvre 42% du territoire, un pourcentage qui évolue chaque jour.

La 5G se distingue des technologies qui l’ont précédée à travers 5 caractéristiques principales.

Les 5 grandes caractéristiques de la 5G

  1. Une capacité de connecter davantage de terminaux sur une surface donnée, permettant notamment de nouvelles applications, comme le développement de la voiture autonome, la multiplication des objets connectés facilitant la gestion des espaces publics ou encore soutenant la production agricole.
  2. Une consommation d’énergie moindre. Si une antenne 5G consomme plus d’énergie qu’une antenne 4G, elle permet d’absorber plus de trafic. Contrairement aux technologies précédentes, qui rayonnent en permanence, l’antenne 5G ne s’active que lorsqu’un accès à la donnée est nécessaire. Dans l’ensemble, elle consomme donc moins d’énergie. Les cas d’usage qu’elle permet, à travers la connectivité des objets, offrent des perspectives d’économies globales d’énergie, à travers une meilleure gestion des ressources et des déplacements par exemple. De plus, les boîtiers connectés à la 5G, fonctionnant sur batterie, sont moins consommateurs d’énergie.
  3. Une haute vitesse de transmission. La vitesse à laquelle la donnée circule via la 5G, pouvant atteindre 1 gigabyte/seconde, est dix fois supérieure à celle qu’autorise la 4G.
  4. Une latence extrêmement faible. Avec la 5G, le délai de transmission des données est d’une milliseconde, contre 50 millisecondes avec la 4G. À titre de comparaison, le temps de réaction d’un être humain s’établit autour de 260 millisecondes. Cet élément est extrêmement important pour certains cas d’usage, notamment dans le cadre du déploiement de la voiture autonome. Grâce à cette latence, lorsqu’un véhicule rencontre un obstacle, les voitures qui le poursuivent sont directement informées et peuvent réagir en conséquence. Dans le domaine de la santé, un tel taux de latence permet d’envisager des opérations à distance.
  5. La possibilité de découper le réseau (slicing). La 5G permet de dédier une qualité de service à certains cas d’usage particuliers, comme les services de secours ou le pilotage de drones par exemple. Cette possibilité d’établir des sous-réseaux permet de garantir un niveau de qualité (comme un niveau de latence optimale ou une bande passante très large) aux utilisateurs en fonction de leurs besoins.

C’est la combinaison de ces caractéristiques qui, aujourd’hui, permet d’envisager de nouvelles applications, et ce très concrètement. POST a notamment contribué à quelques projets pilotes très prometteurs s’appuyant sur la technologie 5G.

Soutenir le déploiement de la conduite autonome

On peut par exemple évoquer le projet 5GCroco (pour Fifth Generation Cross-Border Control), de recherche et d’innovation autour de la mobilité connectée et autonome dans un contexte transfrontalier. Il rassemble des opérateurs de télécommunication, comme POST, des constructeurs et des équipementiers automobiles. Il a notamment permis de tester, concrètement, la conduite à distance, la détection d’obstacle durant la conduite dans l’optique de prévenir les poursuivants, ainsi que la continuité de service en passant les frontières d’un territoire. De tels accomplissements n’auraient pas été envisageables sans la 5G, son faible taux de latence, sa capacité à connecter une multitude de terminaux ensemble et le slicing garantissant une transmission optimale des données en temps réel.

Connecter les utilisateurs en zone rurale

À travers le projet “Waldbillig gëtt Digital”, la commune de Waldbillig a eu recours à la 5G pour soutenir sa digitalisation. Le village n’étant pas connecté à la fibre, ses habitants ont pu profiter de l’ultra-haut débit grâce au déploiement d’un réseau 5G, en équipant chaque foyer d’un boîtier permettant de s’y connecter, dans une approche Fixed Wireless Access. À travers la 5G, chacun accède au triple play (connectivité haut débit, télévision et téléphonie via IP). La technologie a aussi permis le déploiement de compteurs d’eau intelligents, chez les particuliers comme au niveau des bâtiments publics, pour faciliter le suivi de la consommation de chacun. Des totems connectés d’information aux citoyens, s’appuyant sur la 5G, ont aussi été installés.

Améliorer le suivi de la production agricole

Le projet Lux5GCloud permet d’explorer la façon dont la 5G peut être utilisée pour améliorer les pratiques agricoles. La possibilité qu’offre le réseau de connecter des capteurs sur batterie, avec une autonomie de plusieurs années, permet de suivre de nombreux paramètres, comme la température, l’humidité, le vent, le niveau d’irrigation des sols, les pousses et leurs feuilles… pour mieux suivre les cultures et les améliorer.

Ce dernier cas d’usage est révélateur des possibilités qu’offre la 5G combinée aux technologies IoT/M2M, permettant de faire remonter de nombreuses données très facilement et de les traiter en temps réel.

Garantir la sécurité des échanges via le réseau 5G

Ces développements, avec la multiplication des échanges de données, dont certaines peuvent s’avérer particulièrement sensibles, s’accompagnent de questions relatives à la sécurité de l’information. POST Telecom, ayant conscience de ces enjeux, a mis en œuvre une approche visant à sécuriser l’information transmise par le réseau 5G de bout en bout, grâce au chiffrement des données. Pour garantir la stabilité du service, chaque antenne est connectée à la fibre, avec une redondance des accès. Enfin, le service CYBERFORCE de POST Telecom met toutes ces compétences au service de la sécurisation du réseau et des échanges à travers lui.

Nos experts répondent à vos questions

Des questions sur un article ? Besoin de conseils pour trouver la solution qui répondra à vos problématiques ICT ?

Autres articles de la catégorie IoT & Connectivité

Pourquoi externaliser la gestion de ses impressions ?

Au cœur d’une organisation, la gestion et le suivi de vos impressions peut être pesante. Et si, pour répondre à vos besoins en la matière vous optiez pour un service externalisé de suivi et de gestion de vos solutions d’impression comme le propose POST ? La démarche permet de faire des économies, de réduire son empreinte environnementale tout en contribuant à la productivité de vos équipes et à l’amélioration de la sécurité des informations.

Lire cet article

Publié le

10 novembre 2022

Smart Vending : la connectivité au service de la gestion à distance des distributeurs

La connectivité IoT contribue à améliorer le suivi des distributeurs automatiques, en faisant remonter en temps réel un certain nombre de données liées à leur utilisation.

Lire cet article

Publié le

08 juin 2022

Flexibiliser les espaces de bureau et les parkings grâce à l'IoT

Offrir davantage de flexibilité contribuerait à renforcer l’engagement des collaborateurs. Par exemple, une étude réalisée par le cabinet EY a révélé que 50% des salariés seraient prêts à démissionner s’ils n’ont pas la possibilité de travailler à distance ou de manière plus flexible.

Lire cet article

Publié le

15 mars 2022